• Ne jamais perdre espoir.

    Un poème, un texte à méditer que j'aime beaucoup


    Le désespoir est assis sur un banc


    Dans un square sur un banc

    Il y a un homme qui vous appelle quand on passe

    Il a des binocles un vieux costume gris

    Il fume un petit ninas

    il est assis

    Et il vous appelle quand on passe

    Ou simplement il vous fait signe

    Il ne faut pas le regarder

    Il ne faut pas l'écouter

    Il faut passer

    Faire comme si on ne le voyait pas

    Comme si on ne l'entendait pas

    Il faut passer et presser le pas

    Si vous le regardez

    Si vous l'écoutez

    Il vous fait signe et rien personne

    Ne peut vous empêcher d'aller vous asseoir près de lui

    Alors il vous regarde et sourit

    Et vous souffrez attrocement

    Et l'homme continue de sourire

    Et vous souriez du même sourire

    Exactement

    Plus vous souriez plus vous souffrez

    Atrocement

    Plus vous souffrez plus vous souriez

    Irrémédiablement

    Et vous restez là

    Assis figé Souriant sur le banc

    Des enfants jouent tout près de vous

    Des passants passent

    Tranquillement

    Des oiseaux s'envolent

    Quittant un arbre

    Pour un autre

    Et vous restez là

    Sur le banc

    Et vous savez vous savez

    Que jamais plus vous ne jouerez

    Comme ces enfants

    Vous savez que jamais plus vous ne passerez

    Tranquillement

    Comme ces passants

    Que jamais plus vous ne vous envolerez

    Quittant un arbre pour un autre

    Comme ces oiseaux.

     

    (Jacques Prévert)

    Ne jamais perdre espoir.

    « Terre »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vanillette Profil de Vanillette
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 22:57

     

    Très beau poème. Un peu long vu que je suis très fatiguée, mais j'ai tout lu ! Un beau message !

    Bisous et bonne nuit Zou !

    roses125.gif

    2
    Dimanche 4 Décembre 2011 à 08:34

    s'asseoir pour un sourire, offrir un peu de son temps pour un sourire, ceux que l'on dit pauvres sont plus généreux de leur sourire, ils ne demandent qu'un sourire en retour

    amicalement

    Claude

    3
    Jeudi 29 Décembre 2011 à 05:31

    La solitude peu frapper n'importe quel être humain dans n'importe quel coin du monde, on est jamais assez généreux avec son sourire c'est bien dommage car ce n'est pas grand chose et ca na coute rien

    bonne journée

    marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :